Dans un contexte tout aussi concurrentiel, vulnérable et incertain que celui que nous vivons actuellement ; la nécessité d’innover en permanence, et donc de mobiliser le savoir est devenue pour nos entreprises au même titre que les pouvoirs publics une condition de survie et non plus un choix.

La mondialisation associée aux nouvelles technologies de communication, maintenant largement démocratisées, donne naissance à des formes nouvelles d’organisation. C’est la rapidité d’adaptation à un environnement en perpétuelle mouvance qui détermine l’avenir des entreprises.

Pour s’attaquer à ce nouveau défi de la mobilisation des connaissances, les entreprises tunisiennes se sont lancées dans des programmes de restructuration, réorganisation, mise à niveau, modernisation industrielle…Tous font l’apologie du changement. Le problème, c’est précisément qu’ils ne changent rien. Car si nos chefs d’entreprises sont bien entraînés pour engager le combat sur les coûts, ils le sont beaucoup moins pour la mobilisation du savoir.

L’ambition de ce CAFE RH, organisé conjointement par l’INSTITUT FIDUNION DE FORMATION et l‘ARFORGHE, est de présenter le nouveau mouvement de transformation de l’entreprise qui est porté par les nouvelles technologies du Net, auxquels nous sommes encore loin d’en avoir saisi la portée.

Je serai présent, comme consultant Fidunion, pour exposer les possibilités offertes par ses nouveaux outils ainsi que les facteurs clés de leur succès.

Cette conférence sera donc l’occasion de présenter l’ensemble des éléments à considérer afin de bénéficier pleinement des outils de dernière génération dans le cadre de la résolution de problématiques RH.

Publicités